Transmis le 4 janvier 2017 par Aurélia LEDOUX

Afficher l'image d'origine

« Je suis Orel de la Terre creuse. »

Bonsoir Orel, avant de commencer ce message, j’aimerai t’envoyer beaucoup de Lumière et te remercier, au nom de tous ceux qui le liront.

« Oui, je comprends, et je ressens cette Lumière, je vous la restitue, ici bas. »

Je perçois aussitôt une très vaste lueur en mon esprit et un homme jeune d’allure intrépide, au visage très fin. Il est d’une beauté absolue, son teint est très clair, il émet une vive lueur d’un éclat blanc, cette lumière très vive est chaleureuse. Je ressens une énergie qui donne confiance.  Il est blond et ses cheveux sont très clairs, il est animé d’une grande ferveur, et son visage possède une expression intense.

« Nous sommes en dessous, géographiquement, mais plus haut que vous, d’une certaine manière, au niveau énergétique.

Il vous est alors très facile de ré amplifier ce que nous émettons à l’infini vers vous et qui se réverbère en ce moment dans les hautes couches atmosphériques.

Oui, nous voyons, nous sentons tout cela, cet océan d’amour qui noie la nuit de ce monde, qui balaie les doutes et les peurs.

Cher petit humain de la Terre, nous te disons, ose !

Ose être toi-même, fais ce que tu veux de ta vie, de tes désirs, de tes rêves d’enfant !

Sors de ta carapace et exprime-les.

Cesse d’être enfermé dans le moule de cette société vacillante, et fais ce en quoi tu aspires le plus, afin de te montrer sous le jour le meilleur. Cesse d’être tourmenté par des enfantillages absurdes, des commérages sans objet.

Oui, ainsi tu seras toi-même, ainsi les choses seront grandement augmentées, facilitées.

Nous, des bastions de la Terre intérieure, aimerions vous dire que nous sommes beaucoup plus nombreux qu’avant, sur ce quadrant. Oui, la Fédération a des bastions un peu partout sur ce monde et d’autres corps stellaires qui se tiennent près de la Terre, pour tenir sous contrôle, et hors d’atteinte votre arsenal nucléaire « préhistorique ».

Oui, vous commencez à vous en apercevoir.

Vous vous dites que les choses devraient être tellement plus graves.

Vous commencez à réaliser que c’est vrai, que notre présence est un fait avéré, et que peut-être, nous avons amoindri certains des faits en cours, invalidant des actions de destruction massives en voie d’endommager gravement votre monde.

Nous en citerons trois, Nagasaki, Three Mile Island et Tchernobyl, sans oublier le tristement récent Fukushima, qui a laissé son empreinte en vos esprits.

Demandez-vous si vos gouvernants vous disent toute la vérité sur ces incidents dits « mineurs », qualifiés par eux de « sans danger » sur vos vies, dans votre histoire et ayant seulement une répercussion minime au plan environnemental.

Comment est-il possible que vos vies, votre sécurité, celle de vos proches, votre bonheur pèsent si peu dans la balance électorale en place sur votre plan ?

Comment se fait-il que les instances politiques, la haute magistrature, les juges, les ministres, soient des êtres impunis et impunissables ? Comment peuvent-ils ne jamais être révoqués pour manquement à tous les devoirs, les comportements éthiques que l’on serait en droit d’attendre d’eux ?

Comment pouvez-vous considérer de la sorte qu’ils puissent seulement envisager d’être un jour honnêtes, puisque tout leur est permis, par les vides juridiques béants siégeant en vos lois ?

L’argent peut-il tout acheter, même la malhonnêteté ?

Oui, et cela est un fait inadmissible.

Vous devriez songer bien sérieusement à un organisme de contrôle étatique, qui puisse surveiller les actions de vos dirigeants affaiblis sur leurs trônes lézardés.

Un pouvoir respectable est un pouvoir transparent.

Oui, il peut paraître une certaine colère dans mes propos, mais en réalité, je me réjouis, j’aspire au meilleur comme vous, à ce que tout soit dévoilé, et je suis heureux que vous constatiez combien le mensonge sur l’énergie fissile a été gros.

Au point que jamais un organisme public n’ait effectué, ni même publié, d’étude sur le démantèlement d’une centrale à énergie fissile, et en particulier sur son coût, le problème de la gestion des déchets et bien d’autres choses vacillantes.

Oui, cette question a été tue, et il est temps que des acteurs responsables prennent en main votre globe, sans plus penser aux conséquences qu’aura l’abandon de certaines habitudes en matière d’énergies. Il est temps de légiférer pour le bien-être de toute la planète.

En réalité, la voie (voix) a été tue, celle de grandes énergies, simples, douces, aimantes pour votre Terre.

Oui, les lobbies pétroliers, gaziers et nucléaires ont tu les implications réelles de ces prodigieuses voies d’épanouissement pour l’énergie de demain.

En ce moment ce sont des milliers et des milliers d’esprits merveilleux de chercheurs convaincus, qui s’activent pour mettre au point de nouvelles inventions, qui réduiront très rapidement l’usage de l’énergie polluante et dangereuse.

Sans parler bien sûr du vacarme incessant qui sied sur votre plan, et des difficultés d’épuration de l’air au niveau des zones urbaines.

Oui, tout cela est en voie d’être remplacé de manière heureuse par des sources d’énergie libres à très haut rendement, pour absolument tous les hommes et femmes de ce temps.

L’époque des promesses électorales bafouées et des apprentis-sorciers de l’atome est révolue.

Nous voyons que vous vous intéressez de près à nos bases et que vous aimeriez en savoir plus à ce sujet.

Sur la question de savoir s’il est possible de construire des zones habitées un peu partout dans l’espace, nous dirons, oui, il est possible d’établir des cités stellaires dans toutes les zones célestes.

L’espace est très vaste, et c’est notre rôle d’amener la Lumière de la connaissance vraie vers les régions les plus reculées de l’espace.

Les zones trop radiatives, comme les ceintures d’étoiles et le cœur galactique, qui est en réalité un immense soleil peuvent incommoder certains êtres, de niveau vibratoire insuffisant. Il faut que les êtres qui vivent dans ces colonies soient en alignement vibratoire parfait avec le lieu qui les abrite.

Vous aimeriez en savoir plus au sujet de Mars, de Vénus, des colonies de l’espace.

La plupart des planètes, planétoïdes et satellites de votre système solaire ont comporté par le passé, et comportent des bases, où il règne une grande activité.

Ces bases sont principalement des lieux d’étude, se compréhension du vivant.

Elles comportent de grands laboratoires du vivant. Ce que vous pourriez appeler des biosphères.  Nous y mettons au point de nouvelles stratégies pour faire refleurir la vie sur les mondes arides, désertifiés, vitrifiés, ou saturés de polluants.

Nous y développons les formes de vie les plus pures, les plus harmonieuses, il n’est point de limite à ce que l’on peut concevoir en terme de magnificence florale, d’arbres aux feuillages sublimes et de cristaux qui abritent eux aussi en leur intérieur, des formes de vie.

L’analogie la plus proche serait le corail, même si le corail n’est pas un cristal.

Ces formes de vie biominérales sont essentielles pour rééquilibrer l’atmosphère, de même que la présence de bactéries iatrogènes, de moisissures, qui vont épurer certains éléments nocifs de l’atmosphère, comme le dioxyde et le monoxyde de carbone, le dioxyde de soufre et d’azote.

Ces organismes sont tout à fait ravis de la présence de ces composés, qu’ils retransforment en autre chose de manière aisée.

Chez vous, ils ne sont présents qu’au fond des mers et des volcans et vos chercheurs commencent à les étudier.

Ces zones baptisées filons hydrothermaux, les intriguent depuis bien des générations et nous pouvons vous dire que de tels filons sont les portes du royaume intérieur de la Terre, qui laissent échapper une eau pure, chaude, chargée de nutriments.

Voilà pourquoi autant d’espèces vivantes viennent visiter ces eaux, s’imprégner de cette énergie de pureté, de paix, dont elles ont tant besoin.

Vous considérez les créatures de l’eau, comme les crevettes ou les coquillages, comme de simples objets mobiles, à peine vivants et vous vous imaginez pouvoir les prendre sans limite, les récolter à volonté pour en faire des mets de choix.

Vous imaginez que ces créatures n’ont que peu de conscience, qu’elles sont sans intérêt, et ne ressentent que peu la douleur. Bref qu’elles n’ont pas de sensibilité.

Nous aimerions vous dire que la vie de l’eau est la plus sensible qui soit, et qu’elle mérite le respect.

Ce n’est pas parce qu’une forme de vie, comme les poissons, ne peut émettre de son, qu’elle ne communique pas, qu’elle est dépourvue d’intelligence.

Les êtres de l’eau communiquent par toutes sortes de vibrations subtiles, de postures, et surtout, directement par la pensée.

Observez un banc de poissons, les animaux ne forment en réalité qu’un seul être, ils sont en symbiose totale les uns avec les autres. Leurs mouvements sont très vifs, parfaitement, et inexplicablement synchronisés.

Il vous faut comprendre, apprécier, ressentir cela.

Pouvez-vous imaginer être en symbiose ainsi, les uns avec les autres, avec les êtres de votre entourage ?

Pouvez-vous imaginer que vous aller entrer de la sorte dans un lieu, un bar, une salle de danse et vous mettre à effectuer une sorte de ballet, parfaitement synchronisé ?

Le pourriez-vous ?

Pouvez-vous imaginer, vous sentir en une parfaite, une merveilleuse harmonie, simplement en croisant le regard de ceux qui vous entourent ?

Alors, ne soyez pas trop prompt à juger le développement psychique d’une espèce par sa capacité à émettre des sons ou non.

Il existe un infini potentiel de la communication non-verbale.

Beaucoup d’entre vous, êtes des télépathes sans vous en rendre compte.

Sans le savoir, vous influencez la vie de votre entourage, de votre femme, votre sœur, votre mère, ou votre arrière petit cousin.

Il existe aussi des influences dans votre voisinage. D’une certaine manière les êtres humains se répondent en permanence les uns aux autres, par l’énergie.

Pour les peuples stellaires, cet échange est très habituel, nous aimons à échanger par l’énergie, capter, recevoir des images de ce qui se passe à l’autre bout de la voie lactée, ou tout près de nous.

En permanence, nous décryptons et analysons vos images, celles que votre esprit émet en continu, et nous sommes radieux de voir les superbes pensées, qui prennent naissance en vos esprits si féconds.

L’homme de la Terre est un démiurge qui doit prendre conscience de cette merveilleuse capacité créatrice de sa pensée.

Oui, les pensées que vous émettez, que vous envoyez, sont un merveilleux terreau fertile pour la réalisation de vos rêves les plus forts.

Alors voyez très haut, pensez bien et pensez loin.

Cette action de visualisation a déjà pu faire tomber des barrières à priori infranchissables au premier abord.

Donc, continuez chers amis de la Terre, le meilleur à venir est en vous. Il doit jaillir du tréfonds de votre être pour rénover ce plan en totalité. Oui, vous pouvez le faire, tous vous le pouvez, vous êtes très nombreux, très puissants.

Nous vous observons depuis les cités de cristal du monde intérieur, et depuis nos vaisseaux en atmosphère, ou plus haut dans l’espace.

Nous vous voyons évoluer à vitesse grand V, comme vous dites.

Mes plus vives salutations, tout mon amour vous va droit au cœur,

Je suis Orel, et je suis à votre service, heureux habitants de ce monde en reconstruction.

Soyez bénis,

Vous pouvez reproduire ce texte et en donner copie aux conditions suivantes :