Aider personnes agées

Canalisé par Inger Noren

Traduit par Philippe Lemaire

Nous voulons informer les gens que cette situation dans laquelle se trouve la Terre va également prendre fin. La Terre et les humains doivent encore se reposer de la pollution, mais aussi du stress et du travail. Ce temps doit lui permettre de récupérer et en même temps d'essayer d'avoir un temps de réflexion sur sa propre conscience et sa vie en général.

Ce virus qui fleurit maintenant dans le monde a l'intention d'ouvrir les gens à une nouvelle réalité. L'ascension est maintenant rapide, tant pour Gaïa que pour les gens, car de plus en plus de gens ont une idée de la vitesse à laquelle tout peut changer. C'est un développement très positif pour tout le monde et bientôt une nouvelle réalité attend les gens avec plus de lumière et de joie.

Nous, les galactiques, travaillons constamment pour fournir à la Terre la lumière que les grands vaisseaux lumineux qui la parcourent nous envoient à tous. Il n'y a jamais eu autant de lumière autour de la planète qu'aujourd'hui.

Ce phénomène se poursuivra pendant un certain temps, puis disparaîtra pour de bon. Les personnes qui ne vont pas survivre pas à ce virus sont déterminées à l'avance avant même qu'elles ne s'incarnent sur Terre. Personne ne meurt d'un accident. La plupart de ceux qui ne survivent pas sont des personnes âgées et elles ont décidé cela avant même de s'incarner sur Terre.

Nous, les galactiques, remarquons une grande peur de ces virus, mais nous remarquons aussi une belle connexion entre les gens. Beaucoup de gens ont commencé à s'engager avec d'autres pour aider dans diverses tâches et c'est un très bon développement. Cela signifie que l'amour a commencé à s'installer chez les gens qui sont d'une grande importance pour que tout se passe comme prévu. Tout est comme il se doit. Les gens prennent conscience d'eux-mêmes grâce à l'amour qu'ils ont pour eux-mêmes et pour les autres.


Avec amour. Le capitaine XIA du système stellaire Sirius


Merci beaucoup .... En amour, je gagne.... JE SUIS.

Source